Roadtrip en Finlande #3 : Hetta – Pallas … voyage au cœur de la Laponie (1)

Après une première nuit de lumière sous la tente nous plions bagages en direction d’Enontekio (Hetta). Nous attendions ce moment depuis notre arrivée en Finlande et nous allions enfin découvrir la Laponie sous sa facette la plus sauvage. Après cinq heures de trajet, une erreur de changement de bus et un chauffeur qui fait demi-tour pour nous, nous arrivons aux portes du Pallas- Yllästunturi National Park. Sacs sur le dos, nous profitons de ce dernier contact avec la civilisation pour acheter quelques vivres supplémentaires et surtout un anti-moustique qui tienne la route. Car il faut se rendre à l’évidence, la räkkä n’est pas une légende et il va falloir faire avec ces nuées d’insectes affamés qui vous voient comme un casse-croûte inespéré.

road-trip-finlande3 (1) Après avoir pris quelques renseignements au centre d’information, nous traversons en bateau le lac Ounasjärvi et nous retrouvons désormais seuls face au sentier qui nous conduira jusqu’à Pallastunturi. Seulement 5 kilomètres nous sépare du premier refuge où nous avons prévu de passer la nuit. Le soleil brille et la chaleur nous écrase. Les insectes omniprésents ne cessent de nous rôder autour. En traversant sentiers boisés et marécages, nous apprenons à vivre avec cet essaim qui ne nous quittera plus. Nous arrivons à Pyhäkero, quelques peu épuisé par cette guerre permanente avec les insectes. On le savait, on s’y attendait, le mois de juillet est le mois de la räkkä. Mais ce qu’on ne savait pas, c’est que ces insectes seraient aussi collants. Aucun mot ne permet de décrire ce phénomène et même en y étant préparé, la masse d’insectes vous surprendra.

road-trip-finlande3 (2) road-trip-finlande3 (3) Il fait chaud, il nous faut de l’eau et la puits refuse de nous en donner. Après un long moment à pomper, l’eau finit par jaillir. Nous avalons un repas chaud et nous décidons à monter la tente pour passer une nuit paisible. En moins de temps qu’il faut pour le dire, la tente est montée. L’important est maintenant de se glisser à l’intérieur le plus rapidement possible pour éviter que nos chers amis s’invitent. S’en suit une chasse sans pitié pour éliminer ces horribles bestioles suceuses de sang jusqu’à la dernière. Il est 23h, le soleil brille encore dans le ciel, et il est temps de nous endormir, bercés par le clapotis des insectes sur la toile de tente.

road-trip-finlande3 (4) Nous nous réveillons sous un merveilleux soleil, prêts à partir en direction d’Hannukuru. Nous sortons de la tente, retournons au refuge pour récupérer nos sacs et manger un petit quelque chose. Nous plions rapidement la tente, rangeons toutes nos affaires et partons pour notre deuxième journée de marche. Le temps plus frais nous permet de respirer, le vent qui souffle chasse les insectes. Le sentier se met à grimper, nous fournissons nos premiers efforts. Nous finissons par nous retourner et nous nous retrouvons le souffle coupé. La Laponie s’offre à nous, une vue à couper le souffle qui ne cessera de nous émerveiller.

road-trip-finlande3 (26) road-trip-finlande3 (13) road-trip-finlande3 (28) road-trip-finlande3 (5) road-trip-finlande3 (17) road-trip-finlande3 (16) road-trip-finlande3 (15) road-trip-finlande3 (23)

road-trip-finlande3 (9) Le sentier continue de serpenter laissant apparaître de temps à autre un lac ou un peu de neige. La faim se fait sentir, Sioskuru est tout proche. Nous nous arrêtons dans ce petit refuge bordé d’une petite rivière pour manger un repas chaud. Comble du bonheur, il est équipé d’un réchaud à gaz et nous n’aurons pas à allumer un feu. Chose improbable, un randonneur français arrive dans l’autre sens, le moment d’échanger quelques conseils sur la route passée.

road-trip-finlande3 (19) road-trip-finlande3 (18) Une fois rassasiés, nous nous remettons en route en direction d’Hannukuru. Les nuages sont arrivés et le ciel est de plus en plus gris. Le sentier continue de monter et descendre et les insectes apparaissent de temps à autre comme pour nous rappeler qu’ils ne nous oublient pas.
Quelques éclairs, un coup de tonnerre, au loin la pluie brouille l’horizon. Peu après, les premières gouttes font leur apparition. Les averses se succèdent et nous finissons par arriver à Hannukuru, épuisés. Le refuge est bordé par un lac, équipé d’emplacements pour faire du feu et même d’un sauna. Le temps est humide, brumeux, nous sommes fatigués et les insectes
sont revenus en force. Nous montons la tente, mangeons rapidement un petit quelque chose et finissons par nous écrouler de fatigue.

road-trip-finlande3 (25) road-trip-finlande3 (29) Nous passons notre deuxième nuit en pleine nature. Il nous reste 34 kilomètres à parcourir avant d’atteindre Pallas.

Infos pratiques :

Aller jusqu’à Hetta (Enontekio) : Depuis Rovaniemi, seul le bus pourra vous y emmener. Il y a deux départs dans la journée : un en fin de matinée et un en fin d’après-midi. Compter environ 4h45 de trajet pour un prix d’environ 55€ par personne.

– Traverser le lac : Près du centre d’information, vous trouverez un homme qui vous fera traverser le lac avec son bateau pour 7€ par personne.

– Hetta – Pyhäkero : Environ 6 kilomètres à travers forêts et marécages. Des passerelles en bois sont installées au niveau des zones de marécages et le sentier est tellement bien balisé qu’il est impossible de se perdre (c’est valable pour tout le parcours ^^ ).

– Pyhäkero – Sioskuru – Hannukuru : Environ 19,5 kilomètres sur un sentier qui monte et descend beaucoup. Sioskuru se trouve à mi-chemin et permet de faire une pause le midi.

– Les refuges sont tous très bien équipés : emplacement pour faire un feu, source d’eau ou rivière, toilettes sèches, réserve de bois, parfois réchaud à gaz et même un sauna à Hannukuru. Il est souvent possible de dormir à l’intérieur mais en juillet la tente se révèle être la meilleure option pour passer une nuit tranquille et vous évitera de vous retrouver sans toit en cas de grande affluence dans les refuges.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/30/d142130004/htdocs/diarydiprog/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

3 thoughts on “Roadtrip en Finlande #3 : Hetta – Pallas … voyage au cœur de la Laponie (1)

  1. bravo,quel courage,mais c’est a voir,on n’oublie pas un voyage comme celui la,et les

    insectes aussi,merci de nous faire voyager,la tète est pleine de rêvesyvonne.

  2. paysages magnifiques et fort bien narré! j’avais l’impression de sentir les insectes, le vent, le feu, les odeurs et…la fatigue!
    j’ai hâte de lire la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website